Connaissez vous les DRIVERS ou les messages contraignants ?

Connaissez vous les DRIVERS ou les messages contraignants ?

Les drivers du point de vue d’un coach professionnel : Une exploration des mécanismes qui nous conditionnent

En tant que coach professionnel, j’ai souvent été témoin des nombreux drivers qui influencent les comportements et les choix de mes clients. Les travaux de Taibi Kahler sur les messages contraignants fournissent un éclairage précieux pour comprendre comment ces drivers peuvent façonner nos vies, en particulier en période de stress. Chaque personne porte en elle au moins deux de ces messages contraignants, qui agissent comme des forces invisibles, souvent inconscientes. Cependant, en identifiant ces drivers et en les remettant en question, il est possible de se libérer de leurs automatismes et de rétablir un contrôle plus conscient sur nos choix, tout en améliorant nos relations avec les autres.

Il convient de souligner que nos comportements ne sont jamais tout à fait noirs ou blancs. En effet, si nous avons adopté ces drivers, c’est qu’ils nous ont apporté des bénéfices à un moment donné de notre vie. Chaque driver présente des avantages et des inconvénients, ils peuvent être à la fois nos meilleurs amis et nos pires ennemis. Tout dépend du curseur que nous plaçons entre deux extrêmes.

Prenons l’exemple du driver « Fais plaisir ». Une personne qui est conditionnée par ce driver a un fort besoin d’être appréciée par les autres. Elle se préoccupe de leur bien-être et cherche constamment à les satisfaire. Cette personne sera généralement perçue comme serviable, sympathique et aimable. Elle sera souvent sollicitée pour aider les autres et sera appréciée pour sa disponibilité.

Cependant, ce driver peut aussi présenter des inconvénients. La personne qui a un fort « Fais plaisir » peut avoir du mal à dire non, car elle redoute de décevoir ou de contrarier les autres. Elle peut avoir du mal à exprimer ses propres besoins et désirs, ce qui peut entraîner un sentiment de frustration ou de manque d’accomplissement personnel. Cette personne peut également éviter les conflits à tout prix, ce qui peut conduire à des situations de ressentiment ou de surmenage émotionnel.

Pour illustrer davantage l’impact du driver « Fais plaisir », prenons un exemple concret. Imaginons une personne qui se trouve dans une situation où elle est déjà très occupée et a beaucoup de travail à faire. Cependant, un collègue lui demande un service supplémentaire, qui lui prendrait du temps et de l’énergie. En raison de son fort « Fais plaisir », cette personne aura du mal à refuser la demande de son collègue, même si cela compromet sa propre charge de travail et sa capacité à gérer ses propres responsabilités. Elle risque alors de se retrouver débordée, stressée et peut-être même de ne pas pouvoir répondre pleinement aux attentes des autres, ce qui pourrait créer des tensions et des frustrations.

Dans ce cas, le driver « Fais plaisir » a des conséquences négatives, car il limite la capacité de la personne à établir des limites et à prendre soin de son propre bien-être. Il est important de noter que ce n’est pas le driver lui-même qui est problématique, mais plutôt son extrême manifestation qui peut entraver le développement personnel et les relations interpersonnelles équilibrées.

L’identification et la prise de conscience de ces drivers sont donc essentielles pour permettre aux individus de reprendre le contrôle de leurs choix et de développer une relation plus saine avec eux-mêmes et avec les autres. En remettant en question ces messages contraignants, il devient possible d’explorer de nouvelles façons d’agir et de se libérer des automatismes qui limitent notre potentiel.

En conclusion, les drivers, tels que décrits par Taibi Kahler, jouent un rôle significatif dans nos comportements et nos choix. Ils peuvent nous conditionner de manière inconsciente et influencer nos relations avec les autres. Cependant, en prenant conscience de ces drivers et en les remettant en question, nous pouvons nous libérer de leurs contraintes et retrouver un plus grand contrôle sur nos vies. Le driver « Fais plaisir » illustre bien comment un comportement en apparence positif peut également présenter des limites, soulignant ainsi la complexité et la subtilité des mécanismes qui nous conditionnent.

Si un de vos messages contraignants vous pénalise vraiment, pensez à vous faire aider par un coach ou un thérapeute.

Affirmation de soi et assertivité : quelle différence ?

Affirmation de soi et assertivité : quelle différence ?

L’assertivité est une qualité essentielle pour réussir dans le monde professionnel. En apprenant à exprimer votre opinion de manière respectueuse, vous pourrez mieux communiquer avec vos collègues et clients, de même que dans votre sphère privée.

L’affirmation de soi et l’assertivité sont deux concepts souvent confondus …

Pourtant, il existe une différence significative entre les deux. Dans cet article, nous allons définir chacun de ces termes et expliquer leurs comportements associés, avec des exemples concrets dans un contexte professionnel.

Tout d’abord, l’affirmation de soi est le fait de manifester clairement une compétence ou une opinion. Cela implique d’avoir une dose suffisante d’ego pour dire ce que l’on pense et faire faire des choses aux personnes. En d’autres termes, c’est être capable de défendre ses idées sans se soucier des réactions des autres.

Prenons quelques exemples pour illustrer cela :

Imaginez deux personnes qui expriment leur point de vue en même temps. La deuxième coupe la parole à la première, mais celle-ci refuse de se taire et lui dit, sur un ton ferme : « Attends, je termine ce que j’ai à dire ». Cette réponse ferme et directe montre une affirmation de soi évidente. De même, un commercial qui refuse de s’engager dans un projet d’animation transverse, car il estime que ses objectifs chiffrés sont prioritaires, fait également preuve d’affirmation de soi.

L’assertivité, quant à elle, consiste à défendre son opinion sans chercher à écraser l’autre. En d’autres termes, c’est avoir une dose suffisante d’ego tout en reconnaissant que les autres peuvent avoir des points de vue différents valables. Cela se traduit par la capacité à exprimer son opinion tout en respectant la personne et en construisant sur ce qu’elle a à dire.

Pour comprendre cette notion, prenons des exemples de comportements associés à l’assertivité. Si deux personnes exposent leurs opinions en même temps, et que la deuxième coupe la parole à la première, celle-ci pourrait répondre : « Excusez-moi, j’aimerais terminer ce que j’ai à dire pour pouvoir mieux vous écouter ensuite ». Cette réponse est ferme et respectueuse, montrant une forme d’assertivité. De même, si un manager demande à un de ses commerciaux de s’engager dans un projet d’animation transverse, le commercial pourrait répondre : « Écoute, donne-moi le pitch du job par e-mail, je le regarde et je reviens vers toi pour te donner ma réponse ». Cette réponse montre à la fois une affirmation de soi et une forme d’assertivité.

En somme, l’affirmation de soi et l’assertivité sont deux concepts distincts. Bien que l’affirmation de soi soit utile dans certaines situations, il est important de privilégier l’assertivité, car elle permet de défendre son opinion tout en respectant les autres.

Si vous souhaitez développer votre assertivité, il est possible de vous faire former ou coacher. Cela vous permettra de mieux comprendre les mécanismes de l’assertivité et de vous entraîner à adopter les comportements appropriés dans diverses situations professionnelles, mais également dans votre vie personnelle !

Envie d’en savoir plus, contactez-moi.

Comment apprivoiser son stress

Comment apprivoiser son stress

Dans les TOP 3 des sujets abordés dans mes accompagnements, je nomme le STRESS, aux côtés des émotions et la perte sens !

Le stress peut avoir des effets négatifs sur notre santé et notre bien-être. Cependant, il existe plusieurs outils que vous pouvez utiliser pour apprivoiser votre stress et améliorer votre qualité de vie.

Des outils pour mieux vivre « son stress » :

  1. Le coaching : Le coaching peut être un outil efficace pour apprendre à gérer votre stress. En travaillant avec un coach, vous pouvez explorer les sources de votre stress et développer des stratégies pour le gérer de manière positive. Le coaching peut vous aider à vous concentrer sur vos objectifs, à développer des compétences en communication et à renforcer votre confiance en vous.
  2. L’hypnose : L’hypnose est une technique qui utilise l’état de conscience modifié pour accéder à votre subconscient et vous aider à vous détendre. L’hypnose peut vous aider à vous concentrer sur des pensées positives, à vous sentir plus calme et à réduire les niveaux de stress.
  3. La respiration en cohérence cardiaque : La cohérence cardiaque est une technique de respiration qui peut vous aider à réguler votre rythme cardiaque et à réduire les niveaux de stress. Elle consiste à respirer lentement et régulièrement en synchronisation avec une application mobile ou des enregistrements audio spécifiques.
Coaching professionnel et bilan de compétences à Coutances

L’outil au service de la personne et pas l’inverse …

Il est important de trouver l’outil qui convient le mieux à vos besoins et à votre style de vie. Vous pouvez également combiner plusieurs techniques pour maximiser les effets positifs sur votre stress.

Contactez-moi pour déterminer la meilleure stratégie pour vous !

3 outils simples pour faire face à une attaque de panique

3 outils simples pour faire face à une attaque de panique

Faire face à une attaque de panique peut être une expérience effrayante et épuisante, mais il existe des outils simples que vous pouvez utiliser pour y faire face sans recourir aux médicaments. Voici trois clés pour vous aider à gérer vos attaques de panique.

Je peux retrouver mon calme … 

  1. Respiration profonde et contrôlée : Lorsque vous commencez à sentir les symptômes d’une attaque de panique, essayez de vous concentrer sur votre respiration. Prenez des respirations profondes et lentes en comptant jusqu’à cinq à chaque inspiration et expiration. Faites cela plusieurs fois jusqu’à ce que vous commenciez à vous sentir plus calme.
  2. La relaxation musculaire progressive : Il s’agit d’une technique de relaxation qui consiste à contracter et à détendre chaque groupe musculaire de votre corps, un à la fois. Commencez par vos pieds, puis remontez progressivement vers votre tête, en contractant chaque groupe musculaire pendant cinq secondes, puis en les relâchant pendant 10 secondes. Cela peut vous aider à réduire votre tension musculaire et à vous sentir plus détendu.
  3. La pensée positive et l’auto-compassion : Pendant une attaque de panique, il est courant de se sentir dépassé et d’avoir des pensées négatives. Essayez de vous rappeler que ces sentiments ne sont pas permanents et que vous pouvez les surmonter. Utilisez des affirmations positives, répétez des phrases comme « Je suis fort(e) » ou « Je vais y arriver ».

Rappelez-vous que vous êtes humain …

Soyez également gentil avec vous-même, rappelez-vous que vous êtes humain et que vous traversez une période difficile.

Il est important de se rappeler que ces techniques ne sont pas des remèdes instantanés, mais plutôt des outils pour vous aider à faire face à une attaque de panique. Si vous ressentez des symptômes d’une attaque de panique régulièrement, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé mentale pour un traitement plus approfondi.

Joie, colère, tristesse – à quoi servent les émotions ?

Joie, colère, tristesse – à quoi servent les émotions ?

Cette question, l’on peut se la poser parfois … quand elles piquent !

Alors justement, quel est le rôle des émotions agréables et désagréables ?

 

Les émotions sont essentielles à
notre bien-être mental et physique

Les émotions sont des réponses instinctives et automatiques de notre corps et de notre esprit à différents stimuli, tels que des événements, des situations, des personnes, etc. Elles jouent un rôle important dans notre vie en nous permettant de communiquer nos sentiments et nos besoins, de nous aider à prendre des décisions et à nous adapter à notre environnement.

Les émotions agréables, comme la joie, l’amour, la gratitude et l’excitation, nous aident à nous sentir bien dans notre peau, à renforcer notre estime de soi et à nous connecter avec les autres. Elles peuvent également être une source de motivation pour atteindre nos objectifs et nous aider à maintenir une vision positive de l’avenir.

Les émotions désagréables, comme la colère, la tristesse, la peur et l’anxiété, peuvent être plus difficiles à gérer, mais elles sont tout aussi importantes que les émotions positives. Elles peuvent nous signaler qu’il y a un problème dans notre vie ou dans notre environnement et nous aider à prendre des mesures pour y remédier. Par exemple, la colère peut être une réponse à une injustice, la tristesse peut nous aider à nous remettre d’une perte ou d’une déception, la peur peut nous protéger des situations dangereuses et l’anxiété peut nous inciter à être plus attentifs et préparés.

En somme, les émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables, sont essentielles à notre bien-être mental et physique. Elles nous aident à communiquer, à prendre des décisions, à nous adapter à notre environnement et à maintenir un équilibre émotionnel. Il est important d’apprendre à reconnaître, à comprendre et à gérer nos émotions pour mieux vivre et profiter de la vie.

Un sujet récurrent dans tous mes accompagnements !

 

MGA
Histoire(s) de coaching – épisode 4

Histoire(s) de coaching – épisode 4

Il était une fois, un jeune et ambitieux cadre qui travaillait pour une entreprise de renom. Il avait commencé en bas de l’échelle et avait gravi les échelons grâce à son travail acharné et son dévouement. Finalement, après de nombreuses années de labeur, il avait été promu au poste de manager. Il était ravi de cette opportunité, mais il se rendit rapidement compte qu’il avait beaucoup à apprendre sur la gestion d’une équipe.

Le jeune manager était un travailleur acharné, mais il avait du mal à comprendre comment diriger efficacement ses subordonnés. Il avait l’impression qu’il ne pouvait pas se faire respecter et qu’il n’était pas capable de prendre des décisions difficiles. Il était frustré et découragé, et il commença à se demander s’il était vraiment capable de réussir dans ce nouveau rôle.

C’est alors qu’il décida …

C’est alors qu’il décida de faire appel à une coach certifiée et expérimentée pour l’aider à développer ses compétences en tant que manager. La coach était une experte en matière de leadership et avait aidé de nombreux cadres à atteindre leur potentiel maximum.

La coach commença par discuter avec le jeune manager pour comprendre ses objectifs, ses défis et ses points forts. Elle l’aida à découvrir ses compétences en matière de leadership et à comprendre comment les utiliser pour inspirer et motiver son équipe. Elle l’encouragea à être plus confiant dans ses décisions et à ne pas avoir peur de prendre des risques calculés.

La coach a également aidé le jeune manager à améliorer sa communication avec son équipe. Elle l’a aidé à comprendre comment écouter activement et à donner des feedbacks constructifs. Elle a également travaillé avec lui sur la manière de gérer les conflits et de résoudre les problèmes de manière efficace.

Le jeune manager a été surpris de voir à quel point le coaching de la coach était efficace. Il avait maintenant la confiance et les compétences nécessaires pour diriger son équipe avec succès. Il était plus à l’aise pour prendre des décisions difficiles et pour communiquer efficacement avec ses subordonnés.

Grâce au coaching de la coach certifiée et expérimentée, le jeune manager a pu devenir un leader respecté et apprécié. Il a appris à diriger avec confiance et à travailler avec son équipe pour atteindre des objectifs ambitieux. Il a été en mesure de développer des relations de travail solides et de construire une culture d’entreprise positive.

En fin de compte, le jeune manager a réalisé que le coaching n’était pas seulement utile pour améliorer ses compétences en tant que manager, mais également pour sa vie professionnelle et personnelle. Il avait appris des compétences de leadership précieuses qui l’aideraient dans tous les aspects de sa vie.

Le coaching de la coach certifiée et expérimentée avait été une expérience transformatrice pour le jeune manager. Il avait maintenant la confiance et les compétences nécessaires pour réussir dans son nouveau rôle de manager. Si vous êtes un manager qui cherche à améliorer vos compétences en leadership, le coaching peut être la clé de votre succès.

marc-kleen

Sous titre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.